Skip to Content

Médias sociaux

En quoi les médias sociaux peuvent-ils être utiles pour mon organisation?

Maintenant que vous êtes titulaire d’un nom de domaine et que vous avez choisi d’être présent sur Internet, l’heure de recourir aux médias sociaux a peut-être sonné .

Peu importe l’envergure de votre entreprise ou de votre organisme, les médias sociaux pourraient se révéler des alliés pour l’atteinte de vos objectifs. La présence des Canadiennes et des Canadiens sur Facebook, Twitter et YouTube croît à bon rythme.

De fait, plusieurs de vos clients et d’autres personnes qui gravitent dans votre entourage utilisent déjà les médias sociaux. Si ce n’est pas votre cas, d’excellentes occasions pourraient vous glisser entre les doigts.


Médias sociaux : Par où commencer?

1. Définissez vos objectifs. Répondez à ces questions :

What do you want to get out of social media? How will social media benefit your customers?

Que souhaitez-vous retirer des médias sociaux? Qu’apportera à vos clients votre présence dans les médias sociaux?

Y ferez-vous appel pour assurer le service à la clientèle? Y mènerez-vous des activités de marketing? Comptez-vous sur ceux-ci pour augmenter la notoriété de votre organisation ou de votre produit?

Si vous représentez un organisme sans but lucratif, y aurez-vous recours pour augmenter le nombre de ses membres? Les médias sociaux deviendront-ils une source de financement? Les utiliserez-vous pour vous imposer comme maître à penser?

En déterminant les objectifs que vous poursuivez par ce moyen, il deviendra beaucoup plus facile de choisir vos outils et d’établir combien de temps et d’argent vous devrez investir pour les atteindre.

2. Désignez une personne responsable des médias sociaux. Les activités dans les médias sociaux relèvent-elles du service du marketing ou des communications? S’agit-il d’une tâche pour la direction?

Dans ce contexte, gardez-vous de confondre utilisateurs et gestionnaires. Qu’une personne soit active sur Twitter ou Facebook ne signifie pas qu’elle soit apte à y représenter votre organisation. La personne qui dirige vos activités dans les médias sociaux devient votre porte-parole, soit la voix de votre organisation. C’est pourquoi il importe tant de bien la choisir.

Si des membres de votre équipe les fréquentent, que ce soit comme porte-parole organisationnels ou à titre personnel, il sera judicieux d’établir des lignes directrices pour encadrer ces activités.

3. Tendez l‘oreille encore et encore.

Consacrer du temps à écouter ce dont les gens discutent et à observer la façon dont ils le font, vous placera sur
la bonne voie pour :

  • Déterminer quels sont les médias sociaux utilisés par vos clients et par ricochet, savoir où concentrer vos efforts.
  • Découvrir quels sont les influenceurs de premier plan qui s’expriment au sujet de votre marque ou de votre secteur d’activité. Il s’agit d’une information précieuse si vous envisagez d'y avoir recours pour propager votre message.
  • Apprenez le langage et les protocoles des divers outils.

Il existe une profusion d’outils, gratuits ou payants, pouvant vous aider à bien écouter. Ils sont énumérés ci-dessous.

4. Élaborez un plan et veillez à ce que vos buts en matière de médias sociaux soient alignés sur vos objectifs de communication et de marketing tout comme sur vos objectifs organisationnels.

Rien ne sert d’utiliser un outil si vous n’avez aucun motif de le faire. Chaque outil a sa propre vocation et attire des utilisateurs particuliers. En élaborant un plan, vous définirez ceux qui seront utilisés, ainsi que comment, pourquoi, quand et par qui ils le seront. Vous connaîtrez ainsi les objectifs de votre présence dans les médias sociaux et vous saurez quand ils seront atteints.

Plusieurs agences sont en mesure de vous aider à concevoir une stratégie, et des modèles sont offerts en ligne.

Quelques points à retenir :

L’existence d’un outil ne signifie pas que vous devez l’utiliser. Au départ, en prenant le temps de prêter l’oreille, vous découvrirez où se trouvent vos clients. Mais ce qui importe encore davantage, c’est qu’il existe un outil approprié pour chaque personne et pour chaque entreprise. Alors, à vous de découvrir celui qui vous convient.

Les médias sociaux sont un moyen et non une fin en soi. Il n’en reste pas moins que le contenu a son importance. Assurez-vous d’avoir quelque chose à dire, sans quoi les gens ne vous écouteront pas.

Fait encore plus important : la participation aux médias sociaux constitue un engagement. Le jour où vous décidez d’aller de l’avant, songez que vous devrez disposer des ressources pour vous en occuper, et ce, à long terme.


Médias sociaux

Voici les médias sociaux où l’ACEI assure sa présence :

WordPress: Il tient lieu de plateforme de publication et de blogue conviviaux. Le blogue de l’ACEI, Public Domain est fondé sur WordPress.

Twitter: Il s’agit d’une plateforme de microblogage. Les messages qu’on y échange ne peuvent comporter plus de 140 caractères. Twitter est utile pour disséminer les manchettes, maintenir le contact avec des clients et des sympathisants, obtenir de l’information sur vos concurrents, personnaliser votre organisation et assurer le service à la clientèle. L’ACEI est titulaire de quelques comptes Twitter, dont @CIRA001, @CIRANews et @mebuell.

Facebook: C’est un outil de réseautage social qui fait fureur. Les groupes Facebook sont pratiques pour partager de l’information, créer des liens avec des clients et des sympathisants, personnaliser votre organisation et assurer le service à la clientèle. Page Facebook de l’ACEI.

LinkedIn: Pour la plupart, ce sont des professionnels qui utilisent cet outil de réseautage social. Il peut se révéler précieux pour partager de l’information, rester en communication avec sa clientèle et ses sympathisants tout comme recruter. Le groupe LinkedIn de l’ACEI est accessible ici.

SlideShare: Il s’agit d’un site de réseautage social permettant aux utilisateurs de partager de l’information présentée sur des diapositives. SlideShare est utile pour les organisations qui souhaitent se tailler une place à titre de maîtres à penser en présentant des diaporamas sur des enjeux déterminants. Le compte SlideShare de l’ACEI est consultable ici.

Scribd: Décrit comme un site de publication communautaire, Scribd permet à ses utilisateurs de télécharger et de partager des documents. Scribd est utile pour les organisations désirant faire office de maîtres à penser en présentant des textes sur des enjeux déterminants. Le compte Scribd de l’ACEI est consultable ici.

YouTube: C’est un service de réseautage social qui permet à ses utilisateurs de télécharger et de partager des vidéos. Il est génial pour échanger de l’information, assurer le service à la clientèle et s’adonner au blogage vidéo. L’ACEI est titulaire d’un compte YouTube.


Outils de veille des médias sociaux

Il existe plusieurs outils, dont certains sont gratuits, vous aidant à « écouter » les conversations qui ont cours dans les médias sociaux. L’ACEI fait aussi appel aux outils de veille suivants :

Google Alerts: Un service gratuit offert par Google, Google Alerts assure le suivi des lancements de sites, des sites Web, des blogues, des microblogues ainsi que des sites de partage d’images et de vidéos qui traitent des questions qui vous intéressent.

Twitter Search: Il s’agit d’un service convivial et gratuit offert par Twitter. Il vous permet de rechercher les microbillets publiés sur un sujet particulier.

Radian6: Il s’agit d’un puissant outil de veille des médias sociaux offert en échange de mensualités.